TOUR

TERRA

9G4A2620_edited.jpg
IMG_9427.jpg
20190822_121701_edited_edited.jpg
IMG_9195_edited.jpg

A TERRA, nous voulons créer des paysages comestibles et régénérateurs d’un point de vue social et écologique.

Les principes de la permaculture:

Soigner la terre

Respecter les personnes

Partager équitablement

 guident chacune de nos décisions pour créer les écosystemes fermes et endurants, afin de satisfaire nos besoins en aliments sains, frais, naturels et locaux.

IMG_0481.jpg
_ANA3519.jpg
20151009_125828_edited.jpg
IMG_6826_edited.jpg

Découvrez les films de TERRA...

 
IMG_0481.jpg
PERMACULTURE
ET

Par la permaculture, TERRA joint les méthodes agricoles traditionnelles et des principes scientifiques d’avant-garde pour réaliser un splendide paysage productif où se reflètent l’équilibre et la résilience des écosystèmes naturels. 

IMG_0481.jpg
IMG_0481.jpg
AGROFORESTERIE
IMG_0481.jpg

NOS PRINCIPES DE BASE

PAS DE LABOURAGE

En deux temps trois mouvements on aurait pu labourer au tracteur et planter nos légumes… On ne l’a pas fait! Par respect pour les organismes microbiologiques complexes qui font la richesse d’une terre vivante nous avons choisi de ne pas retourner la terre. Au contraire, nous avons recouvert le sol d’une épaisse couche de carton, de paille ou de foin pour empêcher l’herbe de pousser. Ensuite nous avons ajouté une généreuse couche de compost par-dessus, et là, nos parterres étaient prêts à recevoir d’heureuses plantes-tout cela sans compactage et sans utilisation de combustibles fossiles!

CULTURES

ASSOCIÉES

Il vaut mieux prévenir que guérir, n’est-ce pas? 

La prevention joue un rôle important dans l’agriculture régénérative: associations de plantes, utilisation de tisanes de compost et augmentation de la biodiversité. Chez TERRA, nous tenons compte des effets des relations symbiotiques entre certaines plantes et nous les utilisons judicieusement. C’est pour cela que nous mettons de la ciboulette sous les arbres fruitiers, des soucis à côté des salades ou de céleris près des pommes de terre. Nos plantes sont les membres d’une communauté diversifiée, pas de rangées et des rangées de monocultures identiques!

BIODIVERSITÉ

Nous avons commencé par installer des carrés de légumes entre les rangées d’arbres fruitiers. Puis nous avons ajouté des arbustes fruitiers, des plantes aromatiques et des fleurs. Ensuite sont arrivés les animaux: les abeilles, les chiens, les canards et… les gens! Voilà! Notre “paysage comestible” a presque atteint le niveau de diversité, de résilience et d’équilibre du’une forêt naturelle… 

ÉCOSYSTÈMES EN BOUCLES FERMÉES

Nous taillons nos arbres, nous désherbons les carrés de légumes et nous collectons les déchets de cuisine. Nous ajoutons tout cela à notre tas de compost. Ce compost, additionné de fumier l’origine locale, va enrichir la terre dans laquelle poussent nos légumes. Et puis, ces légumes nourrissent la communauté. Les déchets finissent sur le compost et le compost retourne à la terre… Vous voyez bien que la nature ne fait pas de déchets. Et nous non plus! Chez TERRA, nous avons pris quelques libertés avec le principle des écosystèmes en boucles fermées pour construire des ponts. Car c’est la Communauté qui est le “C” dans ASC! 

Agriculture Soutenue par
 la Communauté (ASC

Pour faire simple: une ASC est un modèle économique alternatif de production et de distribution locales de produits agricoles où les agriculteurs et les consommateurs s’unissent dans la création d’écosystèmes durables qui fonctionnent en harmonie avec la nature plutôt qu’en opposition à elle. 

 

Nous nous inspirons de l nature, où chaque élément est éternellement connecté aux autres pour former un système harmonieux et durable. Ainsi les membres de l’ASC paient leur participation au début de la saison et par là ils s’engagent à soutenir la production de toute cette saison, en échange de quoi ils reçoivent leur part de la récolte sous forme de paniers hebdomadaires. Ainsi les agriculteurs et les consommateurs forment une communauté soudée qui partage les risques comme les bénéfices de la production naturelle des aliments. 

_DSF0744_edited.jpg
20161018_145404_edited.jpg

(cinquième page)

_ANA2197_edited

_ANA2197_edited

_ANA2382_edited

_ANA2382_edited

_ANA2195_edited

_ANA2195_edited

_ANA2384_edited

_ANA2384_edited

_ANA3376_edited

_ANA3376_edited

_ANA3537_edited

_ANA3537_edited

_ANA3570_edited

_ANA3570_edited

_ANA8838_edited

_ANA8838_edited

_DSF0744_edited

_DSF0744_edited

16305_1522999911249634_81644627390078938

16305_1522999911249634_81644627390078938

_DSF9926_edited

_DSF9926_edited

10365718_1513121648904127_78530289443120

10365718_1513121648904127_78530289443120

BIENFAITS

  • Protection de l'environnement: Nous cultivons à petite échelle et et tout est distribué localement. Ceci réduit les coûts énergétiques de la production et les chemins de transport. Adieu empreinte carbone du transport aérien et pollution inutile. 

  • Santé des humains et de l’environnement: La plupart des Agricultures Soutenue par la Communauté (ASC) sont gérées de façon écologique ou sont certifiées bio. Adieu longue liste de -cides (insecticides, pesticides etc.) et fertilisateurs artificiels

  • Faire revivre la communauté: Les ASC créent un lien social autour d’un besoin vital: nous alimenter. Visites guidées du jardin; activités pédagogiques, chantiers participatifs et  opportunités de bénévolat entre autres donnent la possibilité a  chacune et chacun de renouer avec la nature.

  • Repenser des modèles: Le modèle de la coopérative permet a des initiatives portées par des citoyens de fonctionner sans avoir recours a des prêts bancaires et sans dépendre d’autres institutions si tel est leur désir. Les ASC offrent souvent des paniers de légumes a tarif réduit pour des personnes à faible revenu (p.ex. Paniers cofinancés par membres généreux). 

  • Pour le producteur: Le modèle de l’ASC permet au producteur de cultiver en sérénité avec de nombreux bienfaits pour la  ferme dont notamment une stabilité économique. 

LE TERRAIN

Depuis 2014, nous faisons pousser des légumes dans nos planches de culture entre les rangées d’arbres d’un beau verger de 1.5Ha. Nous cultivons non seulement des plantes mais l’esprit de communauté. Les plantes pérennes comme des arbustes, herbes aromatiques et fleurs s’alternent avec des planches de légumes annuels ce qui crée une grande biodiversité. Celle-ci à son tour contribue à un système agricole diversifié et résilient qui aspire à imiter la complexité des écosystèmes naturels

FLORE

& FAUNE

TERRA produit de la nourriture et abrite les amis de la forêt. Des insectes de toutes sortes et de toutes couleurs bourdonnent entre les buissons et volent autour des fleurs et des plantes vivaces dans des relations symbiotiques. Il y a un renard qui se faufile autour de l'abri à canards et un couple de corbeaux extrêmement territorial qui a commencé à communiquer avec Christiane. Les grosses fourmis forestières, généralement trouvées dans les bois, défilent près des toilettes en démonstration de la biodiversité et de l'équilibre de l'écosystème. TERRA regorge de vie de toutes formes et tailles à couper le souffle. 

LES CHAMPS

Au cours des années, TERRA a augmenté le nombre de champs de culture de 30 à 65. Les plantes s’enchaînent sur les champs selon l’avancement de la saison pour remplir de beaux paniers pour les membres. Nous avons expérimenté avec des plantes plus exotiques comme le kiwi, le poivre sechuan, les melons et les patates douces. Nous ne marchons pas sur les planches de culture pour éviter de tasser la terre et donc de déranger la microbiologie du sol. Les planches de culture de 70cm sont donc séparées par des petits chemins larges de 30cm, juste assez pour récolter tout en faisant des jeux de mots de légumes avec le compagnon de récolte.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/7

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/14

LES SERRES

A TERRA nous avons installé trois serres (non-chauffées) et 3 tunnels ‘caterpillar’ amovibles, tous construits dans un effort collectif. Pendant l’été, tomates, aubergines, poivrons, basilique et autres se partagent les serres.  En outre, les serres nous permettent d’élargir l’offre de légumes en printemps et en automne par exemple en faisant pousser des carottes, fenouils, salades ou oignons de printemps quand les températures ne le permettent pas à l’extérieur

LES ANIMAUX AUX AILES

En 2015, une petite brigade de canards coureurs d’Inde rejoint l’équipe de TERRA dans leur efforts contre les limaces, le pire ennemi du jardinier. Quatre générations plus tard, les canards sont toujours là et nous n’avons plus vu de limaces… quelle efficacité! 

Quant aux pollinisateurs, sans eux, seulement une infime partie de ce que nous faisons serait possible...donc un grand merci (aussi pour les petites doses de miel que nous leur demandons gentiment)